Langue au Chat créé et édite des livres qui donnent le goût de découvrir, de s’émerveiller et de partager dès le plus jeune âge.

Pour faire naître l’amour des livres, ils développent des ouvrages ludiques en collaboration avec des auteurs passionnés et des illustrateurs capables de susciter la curiosité des enfants et l’amusement des parents.

Cette alchimie transforme la lecture en moment unique de complicité intergénérationnelle.

 

Plus tard, je serai toujours à tes côtés

 

 

Les premières histoires tendres dans un format adapté aux tout-petits.

Jules est un petit garçon qui fait souvent de petites bêtises, sa maman lui demande alors de grandir un peu car il n’est plus un bébé ! Elle espère que plus tard, il arrêtera toutes ses bêtises…

Le petit garçon s’interroge alors sur la vie de « plus tard », et c’est auprès de sa mamie qu’il trouvera une foule de réponses et sera rassuré.

Demain, tout sera possible, mais en attendant de grandir, vite un gros câlin !

Un magnifique récit rempli d’amour et de bienveillance pour ouvrir le champ des possibles, car « plus tard » est plein de surprises et de promesses.

 

Ce livre est à mettre dans toutes les bibliothèques des enfants !

On adore les illustrations sur un joli papier glacé , ainsi que le format carré cartonné .

 

 

C’est une histoire pleine de tendresse, qui est proche de notre quotidien .

Elle parle en effet, de Jules, un enfant qui fait quelques bêtises … Sa maman  espère effectivement que Plus tard , il arrêtera toutes ses bêtises … Il lui arrive par exemple d’écrire sur les murs avec ses nouveaux crayons .

 

 

 

Mais Plus tard … qu’est ce que ça veut dire pour un enfant ?

Les enfants profitent toujours pleinement du moment présent, mais pour ce qui est du Plus tard … Les enfants ne savent pas trop comment cela se passe, et ne s’en soucient  pas ….Et ….Fort heureusement !

Jules prend alors conseil auprès de sa grand-mère . C’est aussi l’occasion de nous montrer à quel point les relations des enfants sont souvent très fortes avec leurs grands-parents . Chez nous, la mamie du Little, c’est quelque chose , c’est un peu la voix de la sagesse, tout comme dans ce livre, alors on s’y identifie parfaitement !

 

 

Il enchaine les bêtises …

Il va embêter sa voisine …

 

 

Sa mamie lui explique ainsi, que Plus tard, il pourra faire beaucoup de belles choses, plein de découvertes, faire des voyages … que ce plus tard, est aussi symbole d’espoir !

Jules est alors rassuré, et se dit, que ce Plus tard , ça serait drôlement sympa d’y goûter !

Il est donc décidé à grandir !

 

 

Très chouette livre !

 

Parution le 28 mai 2020

Prix : 11,95 €

 

 

Le petit chevalier naïf

 

 

Le troisième conte tiré du roman à succès « Maman à tort » de Michel Bussi et illustré par la poétique Nathalie Choux.

 

 

« Il était une fois un grand château en bois qui avait été construit avec les arbres de la grande forêt qui poussait tout autour. Dans ce grand château, habitaient des chevaliers… Le chevalier qui nous intéresse, s’appelait Naïf.

 

 

Alors que les autres chevaliers portaient une armure de fer, la sienne était en pétales de fleurs. Et ce n’était pas tout, son casque était fabriqué avec des plumes, et le seul bouclier dont il se servait, c’était un grand livre sans lequel il ne sortait jamais. »

 

Sur son chemin, il rencontra Blanche-neige, qui lui fit un petit signe de la main, puis s’éloigna .

Il la suivit .

 

 

Après un long chemin à la suivre, il arriva devant une chaumière où Blanche-neige l’attendait .

Dans cette chaumière se trouvaient d’autres princesses, qui ressemblaient à Cendrillon, Raiponce, Belle … Elles lui proposèrent de manger à leur table .

Après un très bon repas, Naïf n’a pas vu qu’il était tard, de drôles de bruits venaient de dehors .

Des grognements comme si on grattait à la porte …

Blanche-neige lui suggéra de rentrer chez lui , Naïf pensait qu’il était trop tard pour reprendre la route dans le noir .

 

 

Blanche-neige prétend que la nuit, personne ne se croise, ni les gentils, ni les méchants, et que la forêt est bien partagée .

Mais un petit garçon lui indique qu’on donne à manger aux ogres des petits chevaliers naïfs, comme lui, en les attirant au plus profond de la forêt .

Naïf comprit alors qu’il était en danger .

Il regarda Blanche-neige une dernière fois et s’évanouit .

 

 

Il se réveilla dans la forêt, dans le noir , il entendit un hurlement de loup et se mit à courir très vite en rond, sans jamais trouver son chemin .

Il tomba ainsi sur le grand ogre .

 

 

L’ogre sortit un couteau, et c’est à ce moment là qu’on devrait avoir peur, ou se dire que ce n’est pas une histoire adaptée aux enfants, et pourtant …

 

 

Pendant que les monstres et autres créatures se rapprochaient, la cigale pour qui il avait joué de la flûte, l’oiseau à qui Naïf avait donné une plume, la lapin à qui Naïf avait raconté une histoire, la papillon à qui Naïf avait offert ses pétales avaient décidé de l’aider .

 

 

Le pont-levis s’ouvrait et les chevaliers galopèrent dans la nuit .

Ils arrivèrent juste à temps .

 

 

Naïf était sauvé .

Le plus vieux des chevaliers s’assit alors à côté de lui, et lui appris deux choses, la première, que les gens qui paraissent gentils ne le sont pas toujours, et que dans le doute, il faut toujours choisir la gentillesse .

La gentillesse étant le pari le plus raisonnable .

 

 

On aime beaucoup la façon dont est écrit le livre, car le narrateur s’adresse au lecteur et nous fait entrer dans l’histoire, il nous parle, nous pose des questions .

Le petit chevalier Naïf apprendra une jolie leçon de son épopée dans la grande forêt interdite : Malgré les méchants, la gentillesse est le pari le plus raisonnable.

C’est toujours elle qui gagne à la fin.

Un magnifique troisième conte de Michel Bussi qui est une réflexion sur l’importance de la gentillesse.

Parution le 14 mai 2020

Prix : 12 €

 

 

Mon super papa

 

 

Dans les yeux d’un enfant, son papa est toujours le plus merveilleux !

Sur chaque planche l’enfant affirme que son papa est extraordinaire car il est capable de bricoler, danser, se déguiser… La démonstration n’est jamais très probante mais cependant, elle révèle à chaque fois un papa imparfait pourtant tellement parfait aux yeux de l’enfant !

Un petit texte tout en humour et une conclusion toute en amour, portés par les illustrations lumineuses de Kei Lam.

La diversité est aussi au rendez-vous avec des papas tous différents et tout aussi charmants.

Si j’avais reçu ce livre avant la fête des papas, j’aurais pu vous dire, que c’est une super idée cadeau à offrir aux jeunes papas !

Ceci vous donnera l’occasion de vous le procurer pour la prochaine fête, l’anniversaire de papa, ou encore au quotidien, chaque jour pour lui montrer à quel point c’est le plus fort !

On aime le format à onglets, qui facilite le changement de page .

 

 

On retrouve un papa tantôt bricoleur, tantôt danseur, coiffeur ….

 

 

A chaque phrase, une petite rime, on a ainsi presque l’impression de lire un joli poème au papa . C’est super chouette !

 

 

 

A chaque fois, les démonstrations sont peu probantes, mais pour le plaisir des enfants , il est tourné avec humour et tendresse !

 

 

 

C’est aussi une magnifique déclaration d’ amour !

 

Et chez vous, ça ne finit pas comme ça ? A la maison, je me demande parfois qui s’endort en premier ! 😉

 

Parution le 20 mai 2020

Prix : 9,95 €

 

 

Vous pouvez suivre toute l’actualité de La langue aux chat sur LEUR PAGE FACEBOOK .

Un grand merci à Victoire, et les éditions La langue au chat pour ces belles découvertes.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook