Connaissez vous le bâton de parole?

Lors d’une formation avec un psychologue spécialisé dans les comportements des enfants, dans le cadre de mon travail, nous avons discuté de ce fabuleux outil.

Son origine s’inspire de rituels amérindiens et africains.
Celui qui prend le bâton a quelque chose à dire et demande l’écoute, l’attention et le respect de tous.
Il peut exprimer un sentiment, un questionnement, un avis…

La première fois que j’ai testé dans le cadre des temps d’accueil périscolaires que j’animais, j’ai pris un instrument symbolique pour la première séance, un rouleau de papier sopalin 🙂  afin d’expliquer le rôle du bâton aux enfants.

Le psychologue nous a présenté cet outil comme un moyen de pouvoir obtenir le silence et l’attention des enfants dans un groupe.

Et bien je vous assure que ça marche!!

Et dès le premier essai!!Les enfants étaient plus silencieux les uns que les autres dans l’espoir d’obtenir le plus rapidement possible ce fameux bâton, qu’ils tenaient comme un micro 🙂 afin de nous raconter les fabuleuses histoires qu’ils avaient en tête ( fabuleuse histoire: « et bein moi je suis allé à la piscine..  »  🙂

Il est possible de leur faire fabriquer  leur outil de parole afin de se l’approprier.

J’ai découvert que bien plus qu’un simple outil pour obtenir le calme et l’attention dans un groupe il sert à

  • Favoriser l’expression orale, la mise en mots
  • Améliorer la confiance en soi de l’enfant
  • Observer les enfants
  • S’adresser à tous les enfants en même temps
  • Permettre aux enfants de s’exprimer, de donner leur avis
  • Permettre aux enfants de faire connaissance d’une autre manière
  • Permettre de réfléchir
  • Son utilisation développe une capacité d’écoute véritable

Il faut choisir une fréquence d’utilisation, pour nous, il s’agissait de l’utiliser aux moments de rassemblements de début d’après-midi et de fin de journée.

Pour la fabrication, laissez libre cour à votre imagination: un rouleau d’aluminium vide, décoré, peint, avec de longs rubans qui pendent….

A vous de jouer!

Partager cet article
Share on Facebook