https://www.hachette.com/wp-content/uploads/2017/06/LOGO-DCO.png

 

 

Deux Coqs d’Or : mais d’où vient ce nom ?!
En  1949, Georges Duplaix et Frédéric Richshöffer fondent les Éditions Cocorico.
Quelques années auparavant, ils avaient en effet créé et lancé aux États-Unis la collection des Golden Books qui avait immédiatement connu un immense succès. Leur espoir de réussir cette même aventure en France n’est pas déçu : des centaines de titres de Petits Livres d’Or et de Petits Livres d’Argent conquièrent à leur tour le marché français.
Ces livres constituent un trésor inépuisable de contes, d’aventures et d’histoires capables de séduire tous les enfants, leur prix très bas les rendant accessibles à  toutes les couches de la population.
En 1957, la maison change de nom et devient les Éditions des Deux Coqs d’Or. Elle élargit son catalogue à des ouvrages de création française ou importés des États-Unis, de Grande-Bretagne et d’Italie, et expérimente dans les trente années qui suivent différentes politiques éditoriales.
Lorsqu’en 1991, les Éditions des Deux Coqs d’Or sont rachetées par Hachette Livre, une joyeuse bande de passionnés reprend alors le flambeau. Une politique de création, fidèle à l’esprit d’origine se met en place pour redévelopper un catalogue ludique, complet et populaire dans le sens le plus noble du terme.

Des livres avec un design made in France . Ce sont  des partenariats avec de jolies marques françaises, telles que Sentosphère, Décopatch, Scrapcooking ou Bic…

 

Je t’aime tant

 

 

Qui que tu sois, oiseau ou chat, lapin ou gazelle, fort ou fragile, beau et agile, tu es mon enfant, et je t’aime tant…

C’est une jolie histoire d’amour filial et universel, rempli de poésie et de douceur qui met en scène les animaux à travers le regard d’une maman sur son enfant .

On rencontre sur chaque double page différents animaux : chats, zèbres, oiseaux, ouistitis, gazelle, lapins, chiens, faons .

 

 

Sur chacune de ces pages, les animaux sont mis en scène .

On rencontre un bébé animal qui effectue une action différentes à chaque fois .

Et l’ histoire est ainsi raconté : « Si tu étais  …. Tu …. Et à te regarder , si …… Je t’aimerai tant …. »

 

 

La maman imagine ainsi l’enfant , dans d’autres vies, qu’elles soient animales ou humaines , elle nous prouve que peu importe ce qu’est notre enfant, et surtout ce qu’il fait, l’amour d’une maman est indéfectible .

 

Un lapin qui fait des bêtises …

 

 

Mais aussi , on parle de câlin, de bienveillance… Et d’amour avec un grand A .

C’est une belle histoire avec un Flashcode pour écouter la version audio , et on aime beaucoup pouvoir faire écouter le support audio d’un livre qu’on a à la maison. ça change un peu de notre narration, et c’est  intéressant .

 

 

Il suffit ainsi de scanner le code présent au début de l’ouvrage pour obtenir une version audio .

On aime son tout petit prix, un livre dont on ne peut pas se passer pour exprimer encore plus son amour envers ses enfants !

 

 

Dès 3 ans.

Parution le 22 janvier 2020

Relié cartonné

24 pages

Prix : 4, 50 €

 

Retrouvez les Editions Deux Coqs d’Or sur leur site internet ici
Merci à Céleste et aux Editions Deux Coqs d’Or pour leur gentillesse et les  belles découvertes.
Partager cet article
Share on Facebook
Facebook