Nouveau label jeunesse du groupe LA MARTINIERE, ce conteur d’histoires, libre, espiègle et joyeux vous embarque dans l’aventure de la lecture.

Cette maison d’édition ne veut pas s’enfermer dans un genre, un style ou encore une tranche d’âge. Il y aura donc de la fiction, du documentaire, de l’éveil, de la photographie, du dessin, du collage ou encore de la peinture… des livres qui font rire, pleurer, des moments de bonheur, des larmes d’émotions…

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une nouveauté des EDITIONS SALTIMBANQUE !

 

Le grand livre de la peur

 

 

Après le best seller Le Grand livre des guilis, Thierry Dedieu nous surprend avec
ce drôle de livre pour jouer à se faire peur… et jouer avec la peur !

Les serpents, les fantômes, les piranhas, ça fait peur… Et si c’était encore pire à
l’intérieur ? Seras-tu assez curieux pour regarder ? Dans ce livre à volets surprises,
Thierry Dedieu joue avec les monstres qui hantent nos cauchemars, leurs dents
crochues, leur squelette macabre et leur gueule dégoulinante. Alors, cap ou pas
cap? A toi de jouer, petit héros, mais il ne faudra pas te plaindre… Plutôt rire aux
éclats ! Car oui, c’est dégoutant, effrayant… mais c’est surtout très drôle !

 

On retrouve le même format que pour le grand livre des guilis !

C’est donc un grand livre pour nous impressionner encore plus !

Peu de texte pour cet ouvrage , sur la page de gauche, le texte nous indique de quel animal il s’agit , et quelques indications pour étonner nos frayeurs sur l’animal en question .

 

 

Les pages de droite, renferment l’illustration de l’animal qui contient à chaque fois un petit volet à déplier .

On y découvre alors ce qu’ à dans le ventre l’animal .

 

 

 

Une fois le volet déplié, on découvre l’intérieur de la bouche de l’animal avec ce qu’il a mangé  ou ce qu’il renferme.

 

 

 

On est en plein dans le thème d’ halloween, c’est un livre pour apprendre à se faire peur, mais aussi à les gérer . On se rend bien compte , ici que le danger n’existe pas dans ce livre, ces petit animaux deviendraient presque familiers !

En librairie le 5 septembre

20 pages

13,90 €

 

Vous pouvez retrouver ce livre ici :

 

 

Animodorat

 

 

Un documentaire animé riche et surprenant pour comprendre les
mécanismes olfactifs chez les principales espèces animales.

Sentir pour se nourrir, se reconnaître, éviter le danger, ou encore pour
s’orienter… Bienvenue dans le monde invisible des odeurs, un sujet original
et d’une richesse insoupçonnée ! Dans ce documentaire, des volets à soulever
animent de très belles illustrations pour découvrir et s’étonner de tout ce que
l’odorat permet chez une grande variété d’animaux du monde entier. Un livre
sérieux, truffé d’exemples et d’anecdotes sur le pouvoir des odeurs.

 

Cet ouvrage est avant tout un très beau livre, on est tout de suite impressionnées par ses magnifiques ET grandes illustrations .

 

 

Il y a de nombreux volets à soulever pour en apprendre beaucoup sur les animaux, l’odorat et les différents sens .

 

 

 

C’est un livre enrichissant pour les enfants mais aussi pour les adultes .

On commence la découverte par l’univers passionnant du chat et son odorat .

 

 

Observez ces illustrations !

 

 

 

Saviez-vous que notre nez, pérsevrait plus de 400 000 odeurs !

Mais aussi que la muqueuse olfactive du chat est 4 fois plus grande que la nôtre .

On comprend aussi pourquoi les chats passent tout leur temps à se frotter sur les meubles de la maison : les fameux phéromones .

En les déposant un peu partout, il prévient les autres que c’est son territoire.

J’aime beaucoup l’aspect journalistique donné à l’ouvrage avec les nombreux encadrés en noir .

On a ainsi l’impression de lire des petits articles .

 

 

Connaissez-vous le super champion de l’odorat?

 

 

L’éléphant !

Suivi de près par le cochon, puis la souris.

Une belle quantité d’animaux sont passés en revue : escargot, lapin, taupe, lion, abeilles…

 

 

Dans ce livre, on apprend que les animaux sentent aussi bien pour manger, que pour séduire, se reconnaitre, mais aussi pour éviter le danger, ou encore s’orienter.

Et on comprend vite, que ce sens leur est vital pour survivre.

On peut observer le pigeon voyageur de près . Il choisit sa direction en fonction des odeurs qu’il respire et corrige sa trajectoire en observant la position du soleil ou des étoiles dans le ciel . Sa muqueuse olfactive lui sert de carte de navigation.

C’est épatant !

 

 

 

On apprécie le livre car il n’est pas indigeste . Il est très informatif, voir encyclopédique, mais se lit facilement, de manière agréable .

 

En librairie le 19 septembre

38 pages

19 €

 

Vous pouvez retrouver ce livre ici :

 

 

Vous pouvez retrouver les Editions Saltimbanque sur leur page FACEBOOK ICI

Un grand MERCI aux Editions SALTIMBANQUE pour cette nouveauté, pour leur confiance et leur gentillesse!

Partager cet article
Share on Facebook