Aujourd’hui je reviens avec une nouvelle sélection de deux ouvrages aux EDITIONS Little urban qui j’espère vous donneront quelques envies!

Une maison d’éditions dynamique et sympathique! Chez Little Urban, on trouve des albums jeunesse, pop-up jeux, des formats géants, de belles histoires…

Little Urban souhaite faire découvrir son univers de  littérature jeunesse dans un esprit tendre et bienveillant. Cette  maison d’édition  veut aller plus loin dans la découverte littéraire en proposant différents outils aux parents pour compléter leurs albums. Pour notre plus grand plaisir  Little Urban met  à disposition du lecteur différentes choses comme les applications ou encore les  ateliers créatifs proposés sur le site. C’ est toujours intéressant de pouvoir faire des activités en lien avec ce qu’on lit, à l’école comme à la maison.

Little Urban se structure principalement autour des albums.Trois catégories précisément : les albums ludiques pour tout-petits, les belles histoires et les formats géants cherche et trouve. Mais d’autres rendez-vous sont données, beaux livres, livres-objets…

 

Albert , le monstre solitaire

 

 

Les monstres aussi ont des sentiments !
Il était une fois Perceval le Fier, mini-chevalier de 6 ans, et Albert, un monstre banni du village pour avoir effrayé les habitants dans sa jeunesse.
Et si au lieu de se battre ils devenaient meilleurs amis ?
Un album rock sur la tolérance et une histoire d’amitié monstrueusement attachante. 

On a adoré cette histoire de monstre !

Tout d’abord, les illustrations sont pétillantes. Le monstre est haut en couleurs, du violet, ça change un peu du vert et autres couleurs habituellement attribuées aux monstres qu’on retrouve dans les livres.

 

 

Dans cette histoire, il n’y a pas de monstre effrayant, qui fait peur à tout le monde.

Albert est un monstre solitaire, qui mène une vie tranquille, au son du rock and roll.

 

 

Ici, on est musiciens, et cette histoire nous tape dans l’oeil.

Albert fût renvoyé de son village, car il était trop bruyant…

 

 

Il vécu donc seul pendant longtemps, seul avec sa guitare.

Même si des chevaliers venaient le provoquer, Albert était bonne pâte, et pas du genre à se battre.

 

 

Il préfèrait jouer du rock et du blues.

Un jour, il est surpris par un petit chevalier de 6 ans, qui l’insulta d’abominable monstre.

 

 

Albert s’en défendit, en lui expliquant que les monstres aussi avaient des sentiments.

 

 

Ils ont ainsi fini par se comprendre, et devinrent même amis.

 

 

Au village, la vie étant bien triste et monotone, les habitants décident d’aller surprendre le monstre Albert et l’attaquer.

 

 

Mais c’est sans compter sur le petit chevalier qui prit sa défense en leur demandant de le laisser tranquille, car les monstres aussi ont des sentiments leur dit-il.

 

 

Les villageois, honteux s’excusent…

Finalement, Albert les invite à faire la fête et écouter du Rock and roll.

 

 

C’est ainsi qu’ils firent une fête MONSTRE 😉

 

 

Ce livre nous fait comprendre que parfois, ce sont les enfants qui sont les meilleurs donneurs d’exemples sur la manière de se comporter avec les autres…

Et que les rockeurs…Ont du coeur !

On ajoute bien volontiers ce livre à notre bibliothèque.

 

En librairie le 12 avril 2019.

32 pages.

13,50€

Vous pouvez le retrouver ici :

Vous pouvez retrouver les Editions Little Urban sur leur site ICI, voir leurs nouveautés , et les rejoindre également sur leur page sur leur PAGE FACEBOOK ICI

Un grand MERCI aux Editions Little Urban pour ces nouveautés, pour leur confiance et leur gentillesse!

Partager cet article
Share on Facebook